Bookmark and Share


© Association Kwata / A. Baglan / J. Ever




Le Projet « Nature de nos ville » réalisé par Kwata a reçu des financements européens (FEADER), du Ministère de l’Environnement (DEAL) et de la Fondation de France. Ce programme financé sur 2 ans a trois objectifs:
- il permet de mieux connaitre et faire connaître la biodiversité de la presqu’ile de Cayenne,
- il doit pouvoir aider à la mise en place et à l’intégration des Trame verte et bleue par les collectivités locales
- il invite les riverains à la mise en place d’un réseau participatif d’observation de la faune urbaine.



Face au développement, les milieux naturels à proximité des zones urbaines s’amenuisent et subissent des pressions souvent peu contrôlées. Les collectivités locales sont conscientes de la nécessité d’intégrer les enjeux de préservation dans l’aménagement, mais manquent parfois d’outils concrets et d’accompagnements techniques. Les populations sont elles aussi curieuses de cet « environnement de proximité », qu’elles connaissent souvent mal, ou auquel est souvent associée la seule image d'une contrainte à l'extension urbaine.


Des milieux proche mais peu connus !

En Guyane, depuis maintenant un grand nombre d’années, la quasi-totalité des études et des actions de communications se sont tournées vers les habitats forestiers et les espèces y résidant. Les milieux naturels urbainss et leur biodiversité sont ainsi à la fois peu connues et peu valorisées, alors qu’elles font face à des perturbations et menaces croissantes, du fait notamment de la forte démographie en Guyane (de 4% en Guyane entre 1999 et 2008 contre 0,7% en France métropolitaine). Il est donc indispensable de progresser dans la connaissance, la préservation, la gestion et la valorisation des zones naturelles urbaines.


Divers interlocuteurs

L’important développement de l’urbanisation au cours des 15 dernières années autour de Cayenne a amené à la fragmentation progressive des sites forestiers et des zones. Il est donc important de sensibiliser et d’intégrer pleinement les riverains et les politiques dans une démarche de préservation et de valorisation dans le but de contribuer à maintenir des corridors biologiques entre les zones naturelles.
Ces enjeux de préservation sont de plus en plus intégrés dans les réflexions des aménageurs et des collectivités locales. Cependant, en dépit des obligations règlementaires de type "trame bleue / trame verte", la dynamique est encore souvent balbutiante en Guyane et peu d’outils sont actuellement à la disposition des décideurs et/ou applicables au territoire guyanais et à ses particularités.


Le projet en 3 actions :

- Etudier la diversité naturelle et apporter une expertise technique favorisant la préservation de cette diversité :
L'évaluation de l’état des milieux naturels urbains de l’Ile doit s'appuyer sur des connaissances naturalistes solides, nécessitant d'importants compléments d'inventaires, sur un travail cartographique fin et dynamique

- Sensibiliser les résidents et le public scolaire à la richesse de la biodiversité et aux enjeux de protection des forêts urbaines et péri-urbaines
Un projet pédagogique a permis l'aménagement d'un sentier de loisir, sur le thème « Découvrons la forêt ». Les classes ont travaillé tout au long de l’année scolaire 2014 sur les ressources forestières et participé à la conception et l’élaboration de nombreux panneaux informatifs placés tout au long du sentier Loyola, sur la commune de Rémire-Montjoly.
Un réseau participatif d’observateurs « urbains » doit aussi être mis en place; un groupe de travail d’observateurs volontaires sera mis en place afin de créer un « livret-guide » à destination des riverains, avec pour objectif de faire connaitre et maintenir la biodiversité des jardins.

- Apporter une aide technique et un accompagnement auprès des collectivités locales et autres aménageurs pour favoriser le maintien de zones vertes et de corridors biologiques.
L’association travaille en collaboration avec les communes et les collectivités locales ainsi qu’avec l’état afin de fournir un accompagnement « personnalisé » aux aménageurs du littoral. L’association participera à l’élaboration d’un guide technique qui sera réalisé par la DEAL Guyane.